10/08/2016 : Les réactions après Lens - AC Ajaccio


Alain Casanova - Entraîneur du RC Lens : « On a fait preuve d’un gros respect envers cette compétition et de détermination pour se qualifier. C’était important pour club et pour notre dynamique. Les joueurs ont bien respecté ce que l’on voulait faire. C’est une victoire bien travaillée avec beaucoup de satisfactions par rapport aux joueurs. J’ai eu l’impression que chacun d’entre eux avaient accompli ce qu’il fallait. En plus de marquer trois buts et on n’en a pas encaissé. C’est une bonne préparation pour le match à Nîmes lundi prochain. Concernant le système, j’ai dû le remanier suite aux absences et aux blessures des défenseurs centraux. Ce poste demande de la réflexion et de l’expérience. Ce soir il fallait donc travailler avec une animation différente. Ce que l’on a fait, ce n’était vraiment pas mal ! Je veux avoir deux bons éléments à chaque poste. C’est très important d’avoir deux grands gardiens. Avant de venir à Lens, je savais déjà que Jérémy Vachoux avait le potentiel pour être un très grand gardien de Ligue 2. Mais il lui manquait un peu de flegme et de sérénité. Il s’améliore. Il est important dans la dynamique du groupe et des entraînements. Il a un état d’esprit remarquable. Sa prestation de ce soir n’est pas une surprise. Il a très bien fait ce qu’il avait à faire. Kévin Fortuné peut s’installer facilement en Ligue 2 et faire de très bonnes choses, être très réaliste. Il est sensible et a besoin d’être en confiance. Quand c’est le cas, il est capable de faire de très bonnes choses. Ce sera un joueur très important cette saison ! Il a un instinct de buteur et la qualité pour bien finir les actions. Concernant Dusan Cvetinovic, on espère que ce n’est pas trop grave. Il a pris un coup sur son genou qui est instable. Nous en saurons plus demain après examen. »


Olivier Pantaloni - Entraîneur de l’AC Ajaccio : « La première période était intéressante. On était bien en place défensivement et on laissait peu de place à Lens. On a été mené au score sur la première frappe au but de la première période. Ce but était évitable à mon sens. Ensuite, on a bien réagi et on s’est créé l’occasion la plus franche de la première période. J’étais à peu près satisfait de ces 45 premières minutes, même si on était mené. La seconde période était par contre catastrophique. Au deuxième but lensois, on savait que l’on ne pouvait pas revenir dans la rencontre. Ensuite, on a perdu des duels. On a couru après le ballon et on a pris logiquement ce troisième but. C’est une lourde défaite mais elle ne m’inquiète pas trop car pendant les 45 premières minutes on a bien maitrisé le jeu. On s’incline logiquement. »


Mathias Autret - Joueur du RC Lens : « On doit prendre tous les matchs pour les gagner. Une qualification en Coupe de la Ligue ce n’est pas rien. C’est encourageant. On continue à se découvrir et à jouer ensemble pour trouver les automatismes. Ça a payé ce soir. Dans le contenu, je ne pense pas que les deux premiers matchs de championnat étaient mauvais, au contraire, mais on a été meilleur ce soir. On a été plus réaliste et on a montré que l’on était costaud derrière. Ce sont trois matchs encourageants. On a joué en 4-3-3. C’est un système que l’on connaît plus que le 3-5-2. C’était facile de se remettre dedans. Aucun des systèmes ne posent problèmes. »


Kévin Fortuné - Joueur du RC Lens : « Il faudra se servir de cette victoire pour s’améliorer sur certains aspects et continuer sur des victoires. Je n’essaye pas de marquer mon territoire, c’est plutôt le RC Lens qui marque son territoire chez lui. C’est ce que l’on veut tous faire. Chaque adversaire doit comprendre qu’à Bollaert-Delelis il lui sera difficile de gagner ! C’est magnifique de marquer ici. Mais ce que je fais, c’est mon travail. Quand c’est bien fait, c’est pour faire plaisir à ma famille, aux supporters, au club… Ce soir, ça a payé et j’en suis content. Je ne suis pas à l’affût tel un renard. J’aime jouer au ballon. Ce que l’on demande à un attaquant, c’est de terminer. Il faut être dans la zone de vérité et c’est ce que j’essaye de faire. »


Source : rclens.fr